Juin 9th

LE BONHEUR ? UNE QUESTION DE CHOIX ?

Les recherches modernes en psychologie ont démontré que nous avions tous un seuil de bonheur qui prédétermine notre bien-être général. Mais ce seuil peut être recalibré en considérant que 40% de notre bonheur dépend entièrement de nous.
Une très bonne nouvelle
Nous ne sommes pas tous égaux face au bonheur. Notre part génétique de bonheur n’est pas la même d’un individu à l’autre. Mais dans l’ensemble, on évalue à 50% la part de notre « bonheur génétique ». Les circonstances de vie –selon notre niveau de ressource, notre travail, notre environnement, etc– interviennent pour 10% dans notre capacité au bonheur. 40% de notre potentiel à être heureux, et c’est la très bonne nouvelle, dépendent de nos comportements. On peut donc agir sur notre niveau de bonheur. Quels que soient les événements traumatiques traversés, notre enfance, nos bleus à l’âme, nous pouvons tous œuvrer, à n’importe quel âge, à améliorer notre qualité de vie, à nous transformer.
Le bonheur plafonné
Jordi Quoidbach, psychologue de l’Université de Harvard, précise que nous avons tous une ligne de base de bonheur à laquelle nous allons revenir au bout de 3 mois quelques soient les événements, positifs ou négatifs, de notre existence. Par exemple, vous venez d’avoir une promo à votre travail, les premiers temps, vous jouissez de cette nouvelle vie et 3 mois après vous revenez à votre plancher de bonheur, comme si rien ne s’était passé. Alors, l’adage populaire « l’argent ne fait pas le bonheur » pourrait-il être scientifiquement validé ? Une étude est de 2010 provenant de l’Université de Princeton * montre que gagner plus de 4.000$ par mois a le même effet sur les émotions positives que d’être en week-end ou de croire en Dieu. Si on constate tout-de-même que le bonheur augmente bien avec le revenu, l’indice de satisfaction stagne à partir d’un certain seuil de gain d’environ 80’000€/an. Au-delà de ce montant, il semblerait que nous ne soyons pas plus heureux parce qu’on investit dans des domaines qui, pensons-nous, vont nous combler (hôtels de luxe, voyage, etc) alors qu’il n’en est rien. On éprouve du plaisir sur le moment mais il s’estompe rapidement.
Apprendre à être heureux
Donc les conditions du bonheur sont ailleurs. « Les gens les plus heureux sont invariablement ceux qui font de leur bonheur un objectif de vie » dit le psychologue Tom G. Stevens, Ph.D., auteur du livre « You Can Choose to Be Happy ». Il s’agit donc de tirer profit de toutes les opportunités qui s’offrent à nous pour apprendre à être plus heureux. Notre quotidien recèle de petits moments que nous pouvons décider de voir à travers des lunettes roses plutôt que des noires ; même si notre cerveau, comme le précise le neuropsychologue Rick Hanson **, est conçu pour détecter tout ce qu’il y a de négatif, fonctionnant comme une bande velcro s’attachant à ce qui ne va pas. Les chercheurs ont déterminé des ingrédients au bonheur. Nous avons tous de communs la recherche de la satisfaction de nos besoins essentiels : se nourrir, se vêtir, avoir un toit sur la tête. Répondre à ces besoins est nécessaire mais pas suffisant pour se sentir heureux. Mais si les besoins de base ne sont pas répondus, la question du bonheur ne se pose même pas … . Toutefois, on observe sans mal que des populations avec un niveau de vie très bas paraissent heureuses alors qu’elles ne possèdent rien. L’absence de bien est compensée alors par des liens sociaux forts.  Il semblerait en effet qu’autant on s’habitue aux biens matériels, qu’on ne se lasse jamais de l’amitié. Entretenir des relations interpersonnelles est une donc condition fondamentale à notre bonheur, comme avoir des liens avec la nature et des liens en nous-même, c’est-à-dire de développer ses ressources personnelles.
Infos +
* basée sur 450.000 questionnaires et un suivi quotidien de 1.000 personnes
** Rick Hanson in « Le cerveau de Bouddha »
– Revoir : www.rts.ch/emissions/specimen/3750242-la-face-cachee-du-bonheur.html
– Ilios Kotsou : « Psychologie positive : le bonheur dans tous ses états »

Comments are closed.

EVENEMENTS :

« Méditer ensemble », soirée de pratique de la Pleine Conscience le 30/08/18

LIRE LA SUITE
  • Les articles

    Tous les articles
  • COPYRIGHT © nolwennhurart.COM - Webmaster Abc Info
    Site réalisé par